Rechercher dans ce blog

dimanche 13 mars 2016

Synthèse


« Notre choix s’est porté sur Les réputations de Juan Gabriel Vasquez,  tout simplement parce que le sujet évoqué dans ce livre est un thème d’actualité et nous montre vraiment la puissance que les mots, les gestes et les faits de certaines personnes peuvent avoir sur la vie privée des gens..».
C’est ainsi que le président du Grand jury du Prix Carbet des Lycéens, scolarisé au lycée Bertème Juminer de Saint-Laurent-du Maroni, a explicité le choix des lycéens de Martinique, Guyane, Saint-Martin et Guadeloupe. Pendant les quatre heures précédentes, ils avaient confronté leurs arguments, s’appuyant sur les ouvrages de la sélection et sur leur expérience de lecteurs.

Une expérience unique dans la découverte de l’Autre

La délégation de Martinique était constituée cette année d’élèves de 8 lycées : AMEP, séminaire collège, Acajou 2, Lycée Nord-Atlantique, lycée Nord-Caraïbe, Lycée professionnel de Trinité, Lycée du Marin, Lycée de Bellefontaine. De ce fait, 18 délégués martiniquais ont pris part au vote décisif. C’est l’aboutissement d’un long cheminement sur les routes du livre caribéen.
Jeudi 25 février, le Chiktay littéraire, au Domaine de Fonds Saint-Jacques, leur ont permis de rencontrer tous les élèves inscrits à l’action : outre les lycéens, des élèves du collège Valard, au Saint-Esprit ont présenté leurs lectures des œuvres à travers des productions artistiques.
Dimanche 28 février, les délégués se sont rendus au Mémorial Acte en Guadeloupe pour une visite culturelle qui a marqué plus d’un.
Lundi 29, ils ont voté après des échanges jugés exemplaires par la marraine de ce jury, la danseuse et chorégraphe, Lena Blou. Elle a insisté sur les valeurs d’écoute et de respect qui avaient animé les débats : « Vous nous avez donné une belle leçon d’écoute » a-t-elle conclu.
C’est cela le Prix Carbet des Lycéens : des romans écrits par des auteurs de la diaspora caribéenne, lus et analysés par des collégiens et des lycéens, occasions de faire des rencontres passionnantes, tant au plan humain qu’au plan intellectuel. Des moments où l’on rencontre l’Autre et l’Ailleurs dans une relation dont la richesse est toujours recommencée.

Aucun commentaire: